Un oiseau élimine un pilote de la course
2 oiseaux ont percuté 2 pilotes de motos, l'un l'a esquivé de justesse mais le second va être déséquilibré et dévier de sa trajectoire et emmener le premier pilote avec lui.



nono
encore un oiseau de hitchcock.....
Pipi-caca
Crash à 170km/h. Aïe
bouillon
c’etait jonathan le goéland 
Entymauteau
C'est la faute du motard
Ryuuzaki
C'est quel item dans Mario kart ça?
Lemniscate
Tant d'originalité, commentaire après commentaire, traduit forcément un QI exceptionnel...
Winnie
Une mouette fusionne avec un motard. Ça fait un mouettard.
Big-up
Mdr Winnie
Spartiate
De la moutarde ?
Raton
Merci de ne pas polluer le français avec la langue des gros beaufs.
Ryuuzaki
[lien])

C'est un anglicisme très largement utilisé. Merci de réfléchir avant de l'ouvrir la prochaine fois. Faut vivre avec son temps papi.
[lien]))
Le lien ne marche pas, tape item sur wikipedia.
Olala
C'est très largement utilisé par des connard comme toi ryuzaki
Raton
Justement, j'ai remarqué que les gens "vivants avec son temps" s'abrutissent à vue d’œil et mince, mais je ne veux pas suivre "ce" troupeau de moutons.
Désolé d'être de la vielle école, mais j'ai choisi ma voie.
Quant à l'anglicisme, c'est une pseudo manière de jeter la poudre aux yeux à son entourage en introduisant et par la suite en intégrant ces mots dans le vocabulaire, sans ce rendre compte qu'on pollue la langue. C'est triste, surtout que c'en est évitable.
79didou
C'était une course qui battait de l'aile.
Fisse deupe
Raton ramasse tes mouchoir coller sous ton lit et va border ta mere
Raton
Je ne suis pas pour l'inceste, mais je veux bien m'occuper de la tienne, avec un peu de chance tu auras un petit frère moins con que son aîné. Dis, elle aime bien quel type de resto ?
Big-up
Sa mère n’est pas bien compliquée sur le choix de resto tant que tu lui déglingues le fion à sec tout de suite après. 
Tu as entièrement le droit d’être pourfendeur de la langue française. Il en faut d’aileurs mais si possible, des bons. Ce qui n’est manifestement pas ton cas. Le mot parking existe bien et il est utilisé en français comme en anglais. Y a pas d’invention ici. D’autre part, une langue qui s’étoffe en y ajoutant des mots d'origine étrangère n’est pas une langue qui se meurt. Bien au contraire. Je t’invire pour mieux saisir le concept à parcourir le dernier ouvrage de Lorànt Deutsch qui lui, sait déjà un peu plus de quoi il parle. La France est à un carrefour géographique qui ne laisse de toute façon aucune chance à sa langue d’être imperméable aux autres cultures. Je suis obligé de reconnaître que Ryuuzaki a raison sur toute la ligne depuis le début. Le panurgisme que tu blâmes depuis le début n’en n’est pas un. De tout temps, la langue française s’est imprégnée de mots venus d’ailleurs. Ce qui veut dire que celle que tu parles et que tu défends est déjà une langue qui a connu de nombreuses transformations. En gros, tu milites pour la langue française qu’on parlait de 1950 à 1980. Bref, ça n’a aucun sens. Elle n’etait ni meilleure ni plus mauvaise que celle d’aujourd’hui. Y a juste des gens fermés et d’autres qui ne le sont pas. Tu fais partie de la première catégorie et c’est pas tout à fait à ton honneur. 
Raton
Donc pas le mexicain.
Ryuuzaki
"Justement, j'ai remarqué que les gens "vivants avec -son- (leur, ce sont "les gens") temps" s'abrutissent à vue d’œil et mince" = Croyance basée sur un raisonnement biaisé.
Ta "voie", c'est une façon de dire que tu as l'esprit fermé et que seul toi détient la vérité. Tu ne veux pas suivre ce troupeau de moutons mais tu fais partie des moutons qui ne veulent pas intégrer le changement et qui sont intolérants envers les autres. Donc dans tous les cas tu fais partie d'un troupeau.
Aucun rapport avec de la poudre aux yeux. Je ne vois juste pas de problème à utiliser des mots anglais qui sont rentrés dans le langage courant et vouloir se limiter parce que ces mots ne sont pas "français", c'est juste être fermé d'esprit au possible.
Il n'y a rien à polluer ou pas polluer. Une langue vivante ça évolue. Tu crois que la langue français est la même que celle d'il y a 200 ans ?
Dans ce cas, n'utilise plus les mots étrangers comme parking, sushi, RPG, sandwich, overdose, cool, star et j'en passes. Tu vois à quel point c'est ridicule?
Raton
Heureusement que je n'utilise pas ces mots cités à la fin de ton monotonologue.
Parmis les mots parking, sushi, RPG, sandwich, overdose, cool, star, il n'y a que sushi que je ne peux remplacer par autre chose. Parking ? C'est un mot inventé qui ressemble à un mot anglais et qui n'en est pas un, monsieur donneur d'exemples.
Tu veux que je continue de démonter pièce par pièce la suite de ton paragraphe ? Quand on cite une phrase, on ne modifie pas ce qui est "cité", si tu observe bien, j'ai écrit "vivants avec son temps" entre les guillemets, n'est-ce pas ?
Passons à la suite.
Tu veux me faire caser dans un troupeau, d'accord c'est ton droit. Ah oui, quand je vois un troupeau de moutons suivre une mode, une tendance, un challenge (j'essaie de parler "ta langue" pour que tu comprenne) à la con ou une autre bizarrerie, bein, je reste à coté, seul peut être, peut être pas, il me manque un bol avec du maïs soufflé (pour toi "pop corn") et constater l'ampleur du fossé qui sépare les 2 mondes. Sauf que l'histoire montre ce qui persiste à rester et ce qui s'éteint ... Les années hippies (encore un mot venu des amerloques), les dictatures, les croyances (contexte sans rapport avec la religion), etc, oui, je pars un peu en globalité, cela dit il faut choisir sa voie ou son camps ou encore: suivre les moutons.


Ryuuzaki
Parking est un mot anglais qui vient de "to park", se garer, même s'il n'est pas utilisé de la bonne façon en français (parking voudrais plutôt dire "en train de se garer"). Donc il existe. N'essaie pas d'avoir raison contre moi sur une langue que je parle couramment, tu n'y arriveras pas.

"Vivants avec son temps" n'est pas une phrase cité et même s'il elle l'était, sans contexte elle n'a aucune valeur. Accepte d'avoir tord et passe à autre chose.

Donc tu confirmes être complétement fermé d'esprit pour une pseudo fierté francophone et parce que tu ne veux pas faire partie du groupe des moutons 1 mais celui des moutons 2. Tu es exactement pareil que les gens que tu critiques...
J'ai la bonne impression que tu es quelqu'un d'hyper mauvaise fois juste pour ne pas "perdre la face" vu ton problème de fierté mais je vais t'accorder le bénéfice du doute: Tu utilises quoi au lieu de parking? Sandwich? Overdose? Et je te parle d'un seul mot, pas une définition.

Je ne veux te faire caser dans rien du tout. Tu te cases tout seul dans un troupeau.
Suivre les modes et les tendances c'est du hors sujet. Tu as complétement ignoré ma phrase sur l'évolution d'une langue vivante. Il y a une différence entre suivre les modes et l'évolution. C'est un peu comme si tu refusais d'utiliser internet parce que tu veux pas être un "mouton" qui suit une mode. Hors sujet. On s'en fout de la mode, moi le premier. Ce qui compte c'est si c'est pratique ou non. Changer ses habitudes parce que cela simplifie la vie ou qu'on y trouve un avantage c'est être ouvert d'esprit. Ne pas le faire juste parce qu'on ne veut pas être un "mouton", c'est être fermé d'esprit, et un mouton quand même.
Je ne penses pas que tu sois idiot, juste incroyablement fermé d'esprit. C'est dommage.
Raz
En tout cas celui qui a pris le pigeon .... il doit avoir les cottes en miette ...
Big-up
Tu as entièrement le droit d’être pourfendeur de la langue française. Il en faut d’aileurs mais si possible, des bons. Ce qui n’est manifestement pas ton cas. Le mot parking existe bien et il est utilisé en français comme en anglais. Y a pas d’invention ici. D’autre part, une langue qui s’étoffe en y ajoutant des mots d'origine étrangère n’est pas une langue qui se meurt. Bien au contraire. Je t’invire pour mieux saisir le concept à parcourir le dernier ouvrage de Lorànt Deutsch qui lui, sait déjà un peu plus de quoi il parle. La France est à un carrefour géographique qui ne laisse de toute façon aucune chance à sa langue d’être imperméable aux autres cultures. Je suis obligé de reconnaître que Ryuuzaki a raison sur toute la ligne depuis le début. Le panurgisme que tu blâmes depuis le début n’en n’est pas un. De tout temps, la langue française s’est imprégnée de mots venus d’ailleurs. Ce qui veut dire que celle que tu parles et que tu défends est déjà une langue qui a connu de nombreuses transformations. En gros, tu milites pour la langue française qu’on parlait de 1950 à 1980. Bref, ça n’a aucun sens. Elle n’etait ni meilleure ni plus mauvaise que celle d’aujourd’hui. Y a juste des gens fermés et d’autres qui ne le sont pas. Tu fais partie de la première catégorie et c’est pas tout à fait à ton honneur.
Winnie
Pour l'histoire de la langue française, je suis d'accord, mais avec une certaine prudence... Avec la mondialisation forcée, les séries TV américaines sont imposée même sur TF1, Télévision Française n°1. Sans compter les termes imposées par nos politiques; je pense à Schiappa et ses termes anti-males blancs en cascade..
Lemniscate
mdr g pas lu :D
Raton
Mwa non plus, enfin , le dernier "démontage en règle" signé de R.
Big-up
C’est ça pauvre ignare, ne lis que la moitié des messages qui te sont adressés. C’est dommage parce qu’on t’y explique pourquoi tu as complètement tort. Mais rigole tête de con, rigole. Reste te pavoiser dans la médiocrité. Imbécile-heureux que tu es. 
Ryuuzaki
C'est toujours plus facile de dire que l'on a pas lu que d'admettre que l'on à tord. Tu es tellement lâche que j'aurais presque pitié de toi.
Slinteur
À la fin on voit même un filet de sang sous la nageoire dorsale