Jeu de la chenille avec une vache landaise
Un jeu avec un animal à cornes où on ne le tue pas à la fin, il en existe plusieurs, ici le jeu de la chenille contre une vache landaise où 2 groupes doivent faire un aller/retour sur l'arène en faisant la chenille (à 4 pattes, en tenant les pieds de la personne devant) avec une vache qui les surveille et qui les ralenti.

Assez flippant quand même, faut les trouver ceux qui ont envie de jouer à ça !


Mimi
1, 2, 3.. Soleil!
Ed Wilson
j'ai cru que c'était un genre de human centipede avec une vache, j'ai eu peur
Jean bloguin
La vachette d'interville
blaxx
arene du grau du roi?
heeeeeeuuuuuu
Son grattage de sabot est très satisfaisant
Hayla
C'est quand même fun et bonne ambiance :p
Quelqu'un a la musique ? :D
darkcradle
J'ai déjà dû le raconter ici, mais quand j'étais dans l'adolescence, j'avais un pote qui avait un ordinateur et une connexion stable a internet (l'égal d'un bourgeois pour l'époque, dans ma contrée natale).

Ainsi, vu qu'on était tout deux dévorés par nos hormones respectives, nous nous organisions des mercredis après-midi branlettes - pendant que sa mère bossait - sur les films de boules téléchargés par son père. Le but étant bien sur de se tripoter chacun dans son coin en gardant les yeux rivés sur l'écran, histoire d'éviter toute œillade sur le chibre de l'autre, et de faire comme si de rien était une fois nos hormones respectives calmées pour un temps.

Aussi, un après-midi comme les autres, nous nous réunîmes une fois de plus sous prétexte de faire nos devoirs, donnant le change juste ce qu'il faut le temps que sa maman aille bosser.

La porte claquée et le bruit du moteur entendu, nous nous précipitâmes devant l'ordinateur, presque pantalon et bite à la main d'avance. Je ne me rappelle pas la teneur de la vidéo malheureusement - je sais en revanche que je dois certainement ma fascination pour les rouquines à ces vidéos, les vidéos de son père en avait beaucoup - mais toujours est-il qu'au bout d'un moment, mon camarade reboutonne son pantalon et se dirige vers les toilettes. Décidant de profiter de l'occasion d'être pour une fois seul pour exulter, je passe en mode turbo-poignet 9000 et astique comme si la survie du monde en dépendait.

C'est à ce moment là que maman rentre dans la chambre, consternée par ce qu'elle voit et bouche bée d'horreur, alors que j'arrive tout juste au bout de ma peine. Elle était revenu pour récupérer son portefeuille qu'elle avait oublié et était venue nous dire qu'il y restait de la pizza, si nous avions faim. Silence de mort. Je la regarde, elle me regarde, la gonzesse sur l'écran couine comme pas permis, un bruit de chiotte se fait entendre dans le lointain. Mon pote revient, apparemment horrifié de voir sa mère, mais je lis dans son regard un possible espoir de se soutenir l'un l'autre dans la terrible épreuve qui nous attend.

Espoir qui disparaît bien vite, et c'est une lueur malfaisant que je peux désormais lire sur sa face. L'air consterné, il se tourne alors vers moi, et m'invective pour savoir ce qui me prend, ce que je fais et si je ne suis pas un peu taré dans ma tête. Je retiens alors une larme pleine de regret pour notre belle amitié volant désormais en éclats, pendant que d'autres commencent à goutter sur la moquette.

Résultats des courses, banni de chez lui à vie, privé de gameboy pendant trois mois, et j'ai le plaisir d'entendre cette mésaventure à chaque réunions de familles, chaque fois que mes vieux ont un coup de trop dans le nez, et ce que ce soit en famille, devant mes amis, ou quand je présente une copine.

De nouveau, Alexandre, si tu me lis, sache que je te ré-encule, sale connard de traître.
Ed Wilson
cochon! tu peux le dire si vous vous etes astiqué mutuellement, y'a pas de honte !
darkcradle
C'est un phénomène courant, cela dit. Dans les années 90, avant que l'internet ne soit le royaume des fétichistes du prout brésiliens, les jeunes pubères avaient pour coutumes de se rassembler par dizaines chez leurs potes ayant Canal + en décrypté pour des séances de paluchages devant les films de cul du premier samedi minuit du mois !
Ça devait être la malaise absolu, en plus d'être très, très pd.
kiki tout dur
Je te soutiens dans ta peine, sache que beaucoup d'entre nous ont eu ce genre de mésaventure, la branlette étant plus forte que la prudence, et nos hormones nous oblitérant le pantalon à cet âge.

Mais une amitié de branlette ne se détruit pas pour si peu, elle unit ses deux membres à vie comme deux testicules forment une seule et même couille.

Tu devraient pardonner Alexandre, et te branler de plus belle en repensant à ces moments de complicité avec lui.

Amicalement, un branleur anonyme.
Ed Wilson
"Mais une amitié de branlette ne se détruit pas pour si peu, elle unit ses deux membres à vie comme deux testicules forment une seule et même couille" c'est beau putain, tu m'as fait chialer mon salaud ;-(
Ryuuzaki
Ouais en fait t'es juste un gros gay qui sait pas contrôler ses couilles. Le karma s'est chargé de toi.
OH PUTAIN
Et revoilà notre père la morale qui ne peut s'empêcher de juger son prochain en essayant encore une fois de se faire passer pour un moine shaolin ou robocop!
Personne n'est dupe mon cochon!
Mup
Eh bah ça c'est couillu comme sport. Pas de mise à mort, le seul qui risque, c'est celui qui a décidé de jouer... J'aime.
Alexandre
Écoute si t'arrive pas à calmer ton sexe lorsque ma mère est là c'est ton problème , il y'en a toujours des imprévus, et tu comprendras que face à mes parents je ne pouvais rien faire .
Spécialiste d'Alexandre le Gland
Ah cAnal+ ! Les ados qui n'avaient pas la chance d'être abonnés étaient reconnaissables à leur musculature des avant-bras uniforme et à leur regard torve. Ils étaient également plus doués dans les activités comme le jonglage. Hormis ces yeux débiles, surtout le lundi matin, il était mince, il était beau, sentait pas bon et râler haut, mon lycéen. Se pignoler avec la main droite tout en secouant une passoire devant l'écran crypté pour capter ici un cul, là un nichon ; il y avait de quoi maudire la terre entière, mais ça formait les hommes.
De nos jours les ados blasés n'ont à user d'aucune stratégie pour parvenir à la jouissance et la branlette est devenue une activité sans joie car sans risque.
Youporn fabrique des cons malheureux...
lol
Très agréable à lire en tout cas !
Fatality
Surtout que le monde de la pornographique te rends créatif dans le mauvais sens , avoir toujours plus pour plus bander , c'est comme l'effet de la drogue plus t'en prend plus il s'estompe du coup tu cherche plus d'alternative et du coup dès que tu auras ta copine tu auras tout connus , mais pour ceux qui croient que la branlette te fais tenir plus longtemps avec ta par tenir c'est faux l'un est une chose l'autre en est une autre . En plus d'être con , ils deviennent dépressif car c'est un fantasme et tout fantasme est une utopie et auront une vision de la femme bourrée de préjugés .
Juide
Ahhh Canal+. On s'échangeait la cassette vidéo. La machin servait tellement que c'était illisible. Sinon avec les premiers mags qui proposaient des cdrom, on avait parfois des images coquines et des images plus hot qu'on pouvait décrypter en entrant un code qu'il fallait choper sur un 3615...

Sinon y avait Les 3 Suisses et La Redoute. Page des culottes! Surtout ceux avant les retouches images. T'avais les poils et les tétons. Wouahhhhhh! Mais bon avoir un catalogue en livre de chevet, quelle idée...

Marc
Je ne crois pas : elle est plus petite celle du Grau-du-roi.
ti
Le mec au début de la file de droite est vraiment une tapette de première, hallucinant.
darkcradle
Sortez moi vos masturbations les plus sordides, farfelus, discrètes et surtout pas préparé a l'avance.

Pour ma part j'ai du me branler un aprem, dans la maison (a 4 étages) d'une pote qui était squatté par une dizaine de mes potes, je me suis mis dans les chiottes du rez-de-chaussé, a 4 mètres de la porte d'entrée, la porte des toilettes donnant sur le salon, ou ils étaient tous là insouciant du va et vient frénésique de ma main gauche a quelque mètres d'eux au beau milieu de la journée. J'ai du chercher dans les journaux qui trainait dans la pile le moindre side-boobs, la moindre maman souriante pas trop rîdé dans les femme-actuelle.
Mais rien à faire c'était pas ma came. Fallait allumer le groupe électrogène de l'imagination.
Mais bon au moins j'avais du P-Q. Le mieux ça reste de sortir de la dedans zen, sortir une vanne sur un des journaux précédemment feuilleté et le temps passer la dedans n'étonnera personne.

Je me suis dis un jour que je l'avais jamais fait en extérieur, je me suis donc astiquer dos à un arbre, face au muret de pierre du jardin de mon meilleur pote à 23h, sous les étoiles avec le sons des criquets et la brise dans les feuilles, frissonnant (ça caille la nuit dans le lot), les poils hérissés, comme une bête sauvage qui a la trique et qui se lèche le gland au milieu des feuilles mortes. Tout ça pour allez inséminer tes futurs enfants sur les pierres sèches au clair de lune.

J'en ai plein d'autre mais celles là sorte du lot, après c'est juste des branlettes dans les chiottes du TGV ou dans les baraques des potes quand tout le monde dort ou le CDI du collège. Les chiottes ça reste le meilleur endroit quand l'odeur ne donne pas envie de gacher l'argent de ton dernier repas.
OH PUTAIN
Le CDI DU COLLÈGE quoi...respect 🤣🤣🤣
LeVoyeur
et le titre de la musique, pourquoi personne ne raconte d'anecdote sympa a son sujet , merci
Expert en analyse de paradoxe
Non elle ne sort pas du lot car tu l'as dit toi même "ça caille la nuit dans le lot".

...

Badambadam tsoing
Expert en confessions intimes
Moi aussi j'ai déjà fait ça sous la lune.
Et puis un jour j'ai fait sur la lune de Karima.

...

Badambadam tsoing.
Expert en constatations
Je crois que la communauté Gamaniak n'en a rien à branler.
Ryuuzaki
Je n'arrives pas à décider si tu es un troll ou un pathétique obsédé compulsif à tendances homosexuelles.
Fatality
Homosexuels je ne sais pas trop cependant c'est devenu meetic ici
Gjhgfg
La file de droite c'est des flipettes et la file de gauche c'est des tricheur que se tiennent pas les pieds.faudrait peut être mettre un putains d'arbitre bande de con
Fatality
N'arrive*
Ed Wilson
ca a commencé par un human centipede devant une vache et ca a fini par les jets de foutre de darkcradle sur les criquets

putain que j'aime ce site!
Bonzo
Vaut mieux ca, que de tuer l'animal aprés
Gautier
Lydia Cabrera y a su negrit

Je la pris près de la rivière
Car je la croyais sans mari
Tandis qu’elle était adultère
Ce fut la Saint-Jacques la nuit
Par rendez-vous et compromis
Quand s’éteignirent les lumières
Et s’allumèrent les cri-cri
Au coin des dernières enceintes
Je touchai ses seins endormis
Sa poitrine pour moi s’ouvrit
Comme des branches de jacinthes
Et dans mes oreilles l’empois
De ses jupes amidonnées
Crissait comme soie arrachée
Par douze couteaux à la fois
Les cimes d’arbres sans lumière
Grandissaient au bord du chemin
Et tout un horizon de chiens
Aboyait loin de la rivière

Quand nous avons franchi les ronces
Les épines et les ajoncs
Sous elle son chignon s’enfonce
Et fait un trou dans le limon
Quand ma cravate fût ôtée
Elle retira son jupon
Puis quand j’ôtai mon ceinturon
Quatre corsages d’affilée
Ni le nard ni les escargots
N’eurent jamais la peau si fine
Ni sous la lune les cristaux
N’ont de lueur plus cristalline
Ses cuisses s’enfuyaient sous moi
Comme des truites effrayées
L’une moitié toute embrasée
L’autre moitié pleine de froid
Cette nuit me vit galoper
De ma plus belle chevauchée
Sur une pouliche nacrée
Sans bride et sans étriers

Je suis homme et ne peux redire
Les choses qu’elle me disait
Le clair entendement m’inspire
De me montrer fort circonspect
Sale de baisers et de sable
Du bord de l’eau je la sortis
Les iris balançaient leur sabre
Contre les brises de la nuit
Pour agir en pleine droiture
Comme fait un loyal gitan
Je lui fis don en la quittant
D’un beau grand panier à couture
Mais sans vouloir en être épris
Parce qu’elle était adultère
Et se prétendait sans mari
Quand nous allions vers la rivière


Version Ordinateur